Agréée Jeunesse et éducation populaire, Le Dessous des Balançoires conçoit l’éducation à l’image par la pratique et la fabrique de films.

Pour Marie-José Mondzain philosophe spécialiste de l’art et des images, la meilleure façon de voir, c’est d’avoir envie de faire. L’association Le dessous des balançoires propose ainsi une gamme variée et complémentaire d’interventions audiovisuelles à destination de tous publics : scolaires, centres d’animation ou de loisirs, maisons de retraite. Durant ces interventions, réalisateurs et vidéastes professionnels permettent de participer à l’élaboration de chaque étape de la fabrication du film : écriture de l’histoire, répétitions, tournage, montage, découverte du langage cinématographique. Ce dispositif s’installe de manière ludique, avec autant d’attention pour l’objet filmique que pour l’intervention envisagée comme lieu de vie et d’échange.
Des séances de visionnage et de dialogue, rassemblant les protagonistes et ouvertes à tous, sont organisées lors de temps conviviaux.

L’analyse des images par la conversation

Temps fort des séances, l’échange oral ou un procédé participatif comme un débat mouvant permettent l’expression de tous. En effet, comme le préconise la philosophe spécialiste de l’art et des images, Marie-José Mondzain, il convient de savoir ce que l’autre regarde avant de lui dire quoi aimer.

Depuis 2003,  l’association a réalisé plus d’une centaine d’interventions d’éducation à l’image.

Quelques établissements partenaires : EHPAD Manon Cormier, EHPAD Guyenne, EHPAD Grand Parc, Collège Clisthène, Collège Edouard Vaillant, Collège Yves du Manoir, Lycée des menus, Centre social Saint-Pierre, Centre social du Grand Parc, CL2V, Centre de loisir Bas Floirac, École Charles Martin, etc.

 

Retrouvez l’inventaire complet des ateliers proposés par l’association et des exemples de films réalisés.