Un jour pas toujours

lddb réalise depuis décembre 2016 et jusqu’à novembre prochain un film autour du quotidien ré-imaginé par les jeunes avec déficience intellectuelle fréquentant l’IME Saint-Laurent Médoc. Comme souvent chez lddb, ce projet baptisé Un jour pas toujours ambitionne d’allier œuvre artistique et action culturelle.

Une action en accord avec les droits culturels

Favoriser l’expression d’enfants et/ou d’adolescents avec déficience intellectuelle entre en accord avec l’application des droits culturels visant à faire humanité ensemble. Il s’agit de saisir ce quotidien lors des différents tournages pendant les activités externes et internes de l’IME. La nature du film épousera réalisme et/ou imaginaire.
S’exprimer, participer à la fabrique d’un film, c’est à la fois une fenêtre ouverte sur l’extérieur et un apport d’autonomie pour les jeunes de l’IME. L’acte créatif réinvente le vécu et développe l’imaginaire. Par ailleurs, nous pensons que l’attention portée est vecteur de soin.

Un projet en partenariat avec l’IME Médoc

L’IME Médoc souhaitait réaliser une première action audiovisuelle. Lddb ouvre le projet à l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement, mais aussi à nombre d’acteurs locaux en relation avec lui. Il s’agira ainsi de générer au sein de l’IME une émulation pour l’art audiovisuel, derrière et devant la caméra. L’équipe pluridisciplinaire de l’IME Médoc souhaite favoriser l’autonomisation des jeunes par la conduite d’un projet collectif.
Lddb intervient ainsi lors des activités extérieures et des sorties, afin de renforcer le lien social entre les acteurs du territoire et l’IME Médoc. Il est envisagé de travailler sur la mobilité, frein à l’accès à l’autonomisation des personnes en situation de handicap, mais aussi pour tout un chacun dans le Médoc.

Ce film est soutenu par la Drac Nouvelle-Aquitaine, Écla Aquitaine et le Conseil départemental de Gironde

patchwork